Étiquettes

, , , , , , ,

 

Chakra veut dire roue en sanskrit, c’est la roue de la transmission entre la conscience et le corps, qui nous relie également à l’Univers.

Leur rôle est de capter, de transformer et de transmettre l’énergie permettant le fonctionnement de notre corps, de notre esprit et de notre âme, ils constituent donc notre colonne vertébrale énergétique, les chakras majeurs sont au nombre de 7, il existe également 46 chakras dits mineurs, et les nâdis ou méridiens qui sont des canaux énergétiques. Ce sont les 7 chakras majeurs qui seront développés par la suite.

Le corps physique est entouré de 6 corps subtils, qui eux même sont reliés énergétiquement aux chakras.

 
CHAKRAS1

Le schéma ci-dessus montre que les chakras s’ouvrent comme un entonnoir, tout comme l’on peut voir très clairement leur trajet le long de notre colonne vertébrale. Les chakras ont un point de correspondance également dans le dos.

HAUT:  léger, subtil, Esprit Subtil

BAS : sol, terre, dense, solide, structure, confiance, sécurité, matière.

     En plus du corps physique nous avons 6 autres corps dits subtils qui sont reliés au corps physique par un cordon dont le point d’ancrage est le chakra, mais nous y reviendrons.

Ces six corps subtils se décomposent ainsi :

LE CORPS : composé du corps physique et du corps éthérique.

L’ÂME : comprend le corps astral ou émotionnel et le corps mental.

L’ESPRIT : comprend les corps causal, christique et atmique qui nous mènent progressivement vers une conscience supérieure, le Divin.

Le corps physique et le corps éthérique sont intimement liés, certains auteurs estiment qu’il « colle » au corps physique d’autres le distingue un peu plus. Le corps physique + les six corps subtils constituent l’évolution de l’Homme. Le corps physique s’élabore durant la grossesse de la mère, c’est durant cette période que le futur humain se développe.

Le corps éthérique a la même forme et quasiment le même volume que le corps physique. Il se construit de 0 à 7 ans, c’est à ce moment que nous prenons conscience de notre propre système énergétique, c’est durant cette période, que nous faisons connaissance avec les désirs, les envies, les besoins. Le corps éthérique, ainsi que le corps physique sont très sensibles au corps mental, c’est-à-dire qu’ils vont réagir très fortement aux pensées que nous aurons. D’où l’importance de la pensée positive tout comme l’importance du verbe et l’emploi du mot juste. Combien de malentendus pourraient être évités grâce à l’emploi du mot juste, il est vrai que cela demande un effort supplémentaire au départ puis après le mot vient simplement.

Les plantes, les fleurs et les arbres ont un rayonnement éthérique semblable à celui de l’homme. Pour se recharger énergétiquement, l’on peut s’adosser à un arbre afin d’absorber sa force, l’on peut également respirer l’odeur des fleurs qui nous plaisent ou aussi une huile essentielle dont la fragrance agit directement sur le chakra concerné.

Le corps astral ou émotionnel se développe de 7 à 14 ans, c’est durant ces sept années que l’enfant devient adolescent, prend conscience de toute la gamme de ses émotions propres, de ses sentiments, mais également les traits de notre caractère s’affirment petit à petit.

L’aura du corps émotionnel peut rayonner de plusieurs mètres autour de l’homme.

C’est là que toutes les émotions viennent se nicher. Que l’on soit agressif, de mauvaise humeur, angoissé, et nous attirerons vers nous le même type de comportement, et la couleur invisible sera sombre. A l’inverse si nos sentiments sont la joie, le bien-être, l’amour de l’autre le rayonnement sera solaire et autrui viendra vers nous. Autrement dit, l’entourage ou nos rencontres sont le reflet de notre état émotionnel. Le corps émotionnel est toujours en mouvement, car il suit le rythme de nos émotions. C’est dans le chakra solaire que se situent tous les nœuds émotionnels.

Quand nous travaillons avec les chakras c’est notre attitude intérieure qui prime, accepter les émotions telles qu’elles viennent, sans les juger, les observer et les laisser passer. De cette manière, tout ce qui nous a blessé ou fait mal peut s’évacuer sans constituer de nœuds.

C’est ainsi que petit à petit nous évoluons vers notre Moi essentiel, le Moi Suprême et que NOUS SOMMES. Plus nos nœuds émotionnels se dénouent et plus nous rayonnons, et nous allégeons le trop plein accumulé.

Le corps astral et le corps mental vibrent sur deux octaves l’une haute, l’autre basse.

Le corps mental se développe de 14 à 21 ans, c’est la période de l’adolescence qui mène à l’âge adulte, vers notre individuation, la défense de nos propres opinions.

Le corps mental est en relation avec nos pensées, nos idées, nos connaissances qu’elles soient rationnelles ou intuitives. C’est lui qui créé les formes-pensées, il influence également notre état émotionnel, une pensée positive ou une visualisation agréable nous calme et nous apaise. A l’inverse des pensées d’angoisse, ou de peur nous stressent et nous parasitent, la pensée perd de sa clarté, et l’on peut devenir confus, là nous vibrons sur l’octave basse. Quand le corps mental est sur son octave haute, nous sommes dans le domaine de la Connaissance qui se manifeste par le biais de l’intuition ; nous sommes dans la compréhension immédiate.

Le corps causal s’élabore lui entre 21 et 28 ans. C’est la période où l’on rentre dans le monde adulte mais également dans celui du travail et que l’on fait ses premières expériences sociétales.

 bonhommechakras

Le corps causal comme le schéma ci-dessus le montre est la Porte du Divin, c’est lui qui nous mène vers la compréhension du Divin ou d’une conscience supérieure selon les auteurs, l’affirmation de nos pensées les plus intimes, il est également le reflet de nos corps émotionnel et astral, c’est lui qui nous fait rencontrer situations et êtres qui nous font évoluer.

Nous voyons la correspondance entre les corps subtils et les chakras.

Le corps christique s’élabore de 28 à 35 ans. L’être a besoin d’être reconnu et aimé, sa conscience s’éveille de plus en plus, c’est durant cette période que l’on s’ouvre de plus en plus aux autres.

Le corps atmique dernier des corps subtils se développe de 35 à 42 ans, il correspond à cette part divine qui existe en nous, c’est lui qui nous relie directement à la Source. C’est par le corps spirituel dans son ensemble que progressivement nous reconnaissons et atteignons le but de notre vie.

Les corps subtils sont reliés énergétiquement aux chakras, mais nous j’y reviendrais ultérieurement.

CHAKRAS2

L’aura globale de l’homme est d’un rayon de 16 mètres, elle est composée des 7 auras de nos 7 corps qui vont progressivement de 0.80 m pour le corps physique à 6.40 m pour le corps atmique, plus un être est éveillé et plus son aura irradie.

A partir de 42 ans, nous recommençons un nouveau cycle d’’évolution par le biais des corps subtils, avec déjà tout un bagage de connaissances. 42 ans correspond à l’opposition d’Uranus à lui-même et nous devenons à même de nous affirmer, nous avons accompli l’étape du JE et nous passons à ce moment là dans le NOUS.

par Christiane CORINTHIOS paru dans le magazine ASTR’OH ! mai 2011

www.peintac.com

http://www.astr-oh-lemagazine.com/