Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

L’astrologie karmique est reliée à l’idée de vies antérieures et des conséquences positives et négatives de ces vies.

Selon certains astrologues, il s’avère possible de décoder dans un thème, non pas ce que l’on a été dans une, voire des vies antérieures, mais ce que l’on a ramené comme bagages positifs (dons) ou négatifs (difficultés) de ces vies, pour notre vie actuelle.
Plusieurs points permettent de trouver ces dons ou difficultés dans notre thème actuel.

L’axe des nœuds de la lune

Il représente l’axe d’évolution d’une personne. Le Nœud Sud étant le passé, le Nœud Nord, l’avenir. Le Nœud Sud représentant ce qu’était l’âme dans sa vie antérieure tant en positif qu’en négatif. Il définit donc notre comportement inné, nos refuges, nos « facilités ».

Le Nœud Nord ne pourra être atteint qu’une fois les énergies du Nœud Sud apurées. Il représente les expériences à vivre de/ dans notre vie actuelle. Cet axe sera à étudier tant dans les signes que dans les Maisons. (Voir article paru dans le magazine ASTR’OH !numéro 9)

Les planètes conjointes aux nœuds de la lune

Les planètes conjointes au Nœud Sud parlent d’un don, d’une qualité qui ont été utilisés dans une vie antérieure. Les aspects, qui touchent cette planète, révèlent la bonne (aspects positifs) utilisation ou la mauvaise(aspects négatifs) qui en a été faite.

Les planètes en conjonction au Nœud Nord poussent à réaliser au mieux au cours de cette vie l’énergie et le domaine régis par la planète conjointe.

Les planètes en aspect au Nœud Sud/ Noeud Nord parlent dans le cas d’aspects harmonieux de dons, de facilités dans le domaine représenté par la planète ou au contraire, dans le cas d’aspects difficiles d’obligation de réajustement.

Le thème de la nouvelle lune avant la naissance

Ce thème établi avec la date et heure de la nouvelle lune qui a précédé notre naissance sur notre lieu de naissance pourra être utilement comparé à notre thème de naissance.
Étudié comme un thème de naissance,il révélera vos conditions d’incarnation
et le but à atteindre dans cette vie. L’étude des degrés symboliques de la position de cette nouvelle lune pourra vous donner d’excellents renseignements sur ce but à atteindre. L’étude des degrés symboliques de la position de votre Soleil de naissance vous donnera des renseignements sur l’énergie à votre disposition pour y parvenir.
Pour Sylvie Chermet-Carroy « l es énergies qui précèdent la naissance sont présentes dans l’inconscient. Elles sont sous-jacentes et d’autant plus actives qu’elles demeurent enfouies. D’autre part la Maison natale dans laquelle émergent les énergies de la Nouvelle Lune est fondamentale pour l’évolution. De même, lorsque la Nouvelle Lune est conjointe à une planète du natal, cette planète est le vecteur du karma. Elle fera partie de la qualité d’expression que la personne doit manifester dans sa vie présente. »

La lune noire

« Création » de Dom Néroman, typiquement française, aucun astrologue karmique (ou pas) étranger ne la mentionne. Malgré tout, pour nous, elle représente un point inconscient, vécu comme un vide, un manque. Sa position en signe et en Maison nous indique un lieu d’évolution. (Voir article paru dans le magazine ASTR’OH ! numéro 10).
Les signes interceptés

Nous pensons rarement, sur le plan karmique, aux signes interceptés puisqu’il suffirait de changer notre système de calcul de maisons pour qu’il n’y en ait plus. ! De fait, si l’on ne se sert pas du système des Maisons Égales, on a toutes les chances, sauf pour une naissance à l’Équateur, d’avoir des signes interceptés.
Pour Pierre Lassalle, « au niveau karmique cet axe correspond à des énergies utilisées négativement dans vos vies passées ». Pour Sylvie Chermet-Carroy, « Les axes interceptés impliquent toujours des prises de conscience à effectuer. …Les Maisons seront le champ d’expérience privilégié pour se poser des questions et faire naître une nouvelle façon de voir et d’agir. » De fait, ces signes interceptés vont nous être imposés dans notre vie par le biais de personnes de notre entourage fortement représentatives de ces signes interceptés. Ceci afin que nous apprenions, par le vécu, leurs énergies et soyons confrontés aux défis qu’elles
représentent. Ex : Taureau – Scorpion interceptés : le père et la mère sont
tous les deux du signe du Taureau. Si dans un ou l’autre des signes interceptés se trouvent des planètes, la personne peut, au travers de ces planètes expérimenter les champs énergétiques des signes, aisément si les planètes sont harmonieuses
(domicile, aspects harmonieux…) avec plus de difficultés si les planètes sont
dissonantes (exil, aspects négatifs…).

Les planètes rétrogrades « r »

La rétrogradation d’une planète parlerait de la mauvaise utilisation de cette planète dans une vie antérieure. Selon si les aspects la touchant sont positifs
ou au contraire négatifs, il s’agira d’un don à continuer de développer ou au contraire, d’une utilisation nocive pour soi ou les autres qui sera à rectifier.
Tant que la planète ne redeviendra pas directe par progression, son utilisation
sera plus particulièrement vécu de « l’intérieur » afin de permettre la réalisation
du travail de compréhension et d’évolution demandé. Une fois, ce travail fait, la personne pourra extérioriser pleinement les qualités de la planète.
Les planètes sans aspect
Plutôt rare. Elles contiennent un très fort potentiel illimité mais également non cadré. Elle fonctionne comme un électron libre, rien ne venant ralentir, diriger, aider, structurer son action. Il semblerait que l’âme ait particulièrement vécu intensément dans une vie antérieure cette planète isolée. Dans cette vie, elle va devoir faire un effort pour la « regagner » (et non pas la considérer comme un acquis qui lui est du) et pouvoir la vivre harmonieusement et de façon équilibrée.

La maison XII
Mis à part ses significations d’hôpital,prisons, ….la Maison XII parle de notre jardin secret, de nos ressources intérieures, de nos crises mais aussi de nos évolutions psychologiques et spirituelles. « Dans un sens ésotérique, la Maison XII révèle l’essence de la vie précédente; le Maître de la Maison XII et les planètes contenues dans cette maison montrent les énergies principalement utilisées lors de cette vie
antérieure. Généralement, Saturne, Pluton, la Lune Noire ou le Nœud Sud en XII apportent un lourd karma de la précédente vie » Pierre Lassalle
La présence des cuspides de la Maison XII et de l’Ascendant dans le même signe indique la liaison existante entre votre vie antérieure et celle-ci. Dans un premier temps, on « termine » la vie antérieure avant de pouvoir « commencer » notre vie actuelle. Les personnes ayant ces deux Maisons ainsi liées vivent un grand changement de vie, un peu comme après avoir roulé sur une route, elles « sautaient » sur une autre route parallèle. Il n’y a pas d’interruption de vie ou de rupture avec leur monde précédent mais plus un changement radical de comportement qui entraîne des modifications du vécu quotidien.

Saturne – Chiron – Pluton
Pour beaucoup d’astrologues, Saturne est appelé le Maître ou Seigneur du Karma. De par son action « contraignante», Saturne nous pousse à comprendre et à évoluer dans ce que nous avions refusé dans les vies précédentes (manque du sens de responsabilités, rigidité, refus d’évolution,…).
Chiron, dont on parle comme d’un « guide spirituel », représente par ses transits des points de transformations importants de notre existence. Après son passage, rien ne peut plus être comme avant. (Voir article paru dans le magazine ASTR’OH ! Numéro 1)
Pluton qui parle de « mort pour renaître » nous aide à solutionner bien des dettes passées. En fait, il représente notre opportunité d’évolution et résister à ses effets lors de ses transits sur nos planètes natales, ne ferait qu’accroître les difficultés.

Les aspects karmiques : quinconce – sesqui-carré
Ces aspects sont peu courants et indiquent un potentiel et un conflit particuliers sur le plan karmique qui résident dans l’inconscient, voire le subconscient.
Le quinconce ( 150°) : il semblerait que cet aspect indique une erreur de comportement dans une vie antérieure dont l’âme aurait pris conscience avant la fin de cette vie mais qu’elle n’a pas eu le temps de totalement rectifier. Elle va devoir apprendre dans cette vie à ajuster son comportement en dédramatisant.
De fait, l’aspect de quinconce entre deux planètes entraîne des difficultés à répétition, subitement, de la même façon ou au même moment ou pour la même raison, alors que tout fonctionnait à merveille jusque là. Chercher le moment, l’événement, la parole… qui a déclenché cette difficulté est le premier pas vers la résolution de cet aspect karmique.
Le sesqui-carré (135°) : cet aspect lui indique que l’âme avait pris conscience de son erreur de comportement mais qu’elle a continué sans rien changer de son comportement. Elle va donc devoir réagir pour transformer et harmoniser les énergies des planètes mises en cause. De fait, cet aspect entraîne des difficultés à répétition sans que l’on puisse les prévenir, comme dans le cas du quinconce.. Ce sera la « bonne utilisation» des planètes en cause qui permettra d’atténuer les effets de cet aspect.

L’encadrement de la lune

Pour Sylvie Chermet-Carroy les planètes qui encadrent la Lune de naissance indiquent « d’où vient l’âme et ce vers quoi elle tend. » Ex : Lune à 15 ° Cancer –
Mars à 20° Taureau et Vénus à 25° Lion De fait, la planète en arrière de la Lune,
Mars dans cet exemple, appartient au passé, ce que l’on connaît déjà et sur lequel on va pouvoir s’appuyer et celle placée en avant, ici Vénus appartient à l’avenir, au potentiel d’accomplissement, celle vers laquelle on va devoir aller, réaliser, incarner.
Dans ce cas précis, la Lune va s’appuyer sur l’énergie puissante de Mars pour réaliser l’harmonie autour d’elle, créer la beauté,… par exemple.

Pour en savoir plus :

Sylvie Chermet- Carroy : l’astrologie karmique edt Guy trédaniel
Pierre Lassalle : Astrologie initiatique et karmique edt de Vecchi

par  Martine GARETIER paru dans ASTR’OH ! numéro 11

http://www.martinegaretier.fr/

http://www.astr-oh-lemagazine.com/